Outils et matériaux

Anticiper l’aménagement malin de ses combles

temps de lecture4MIN
5 juin 2017
Vous avez un trésor au-dessus de la tête et pourtant vous l’ignorez. Vous vous demandez de quoi on parle ? Mais de vos combles, bien sûr ! À l’heure où vos projets réclament de nouveaux espaces dans la maison, vous pourriez convertir les précieux mètres carrés de votre grenier en pièces à vivre. Mais avant de les aménager, il est important de bien les isoler pour faire des économies de chauffage. Projet, choix des matériaux, ouvertures, escalier… Tour d’horizon des conseils pour aménager malin.

On pense au futur aménagement !

1er conseil : on réfléchit à son projet

Avant de vous lancer tête baissée, prenez le temps de définir consciencieusement votre projet. À plusieurs, la cogitation est plus fertile mais tout le monde devra accorder ses violons. Quelle surface habitable allez-vous gagner, et pour quel budget ? Quels seront les usages de ce nouvel espace ? Comment y accéderez-vous, sachant que l’option ascenseur ou monte-charge est écartée ?

2e conseil : on anticipe l’accès aux combles

Remisez l’échelle de meunier qui vous empêchera de transporter dans vos combles les matériaux volumineux nécessaires aux travaux. Qui plus est, question sécurité, c’est carrément limite. Afin de faciliter l’accès au chantier, pensez dès maintenant à l’emplacement du futur escalier. Pour vous aider dans votre réflexion, consultez notre fiche dédiée à l’aménagement des combles.  

3e conseil : on laisse la lumière s’infiltrer

« Let the Sun Shine In » chantait la comédie musicale Hair. La lumière et le soleil, voilà ce qu’il faut apporter, en priorité, dans ses combles. Sans eux, pas de pièce à vivre digne de ce nom. D’accord, la modeste lucarne de grenier fait ce qu’elle peut, mais c’est bien trop peu. Par contre, une vraie grande fenêtre y prendra avantageusement la place. Tailles, matières (bois, alu, métal, PVC…), performances énergétiques, il y a l’embarras du choix dans la galaxie des fenêtres de toit. Vous seriez davantage tenté par l’installation d’une fenêtre en bois ? Suivez le guide avec notre fiche dédiée à cette thématique. Au niveau de l’installation, sachez que si c’est un artisan qui la pose et que votre fenêtre répond à certaines performances énergétiques, vous pourrez bénéficier d’une TVA à 5,5 % et d’un crédit d’impôt. Merci le Trésor public.

 

À savoir

Pour éviter les ponts thermiques (fuites de chaleur vers l’extérieur), posez ou faites poser vos fenêtres de toit avant d’effectuer l’isolation de vos combles. Et oui, tout aménagement des combles doit être précédé par leur isolation. Sans quoi, rien n’est pire que devoir réintervenir sur les travaux réalisés six mois avant pour cause de facture de chauffage qui a explosé.

combles-isolation

On isole ses combles

1er conseil : on se lance ou pas ?

Opération indispensable pour un confort optimum dans son nouveau cocon, l’isolation permet de ne pas transformer vos combles en sauna l’été ou en chambre froide l’hiver. Pensez également aux économies d’énergies générées sur vos factures de chauffage.

2e conseil : on calcule son isolation

Facile à retenir, votre isolant doit présenter une résistance thermique supérieure à 6, un chiffre talisman. Pour y parvenir, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • N°1 : on pose une seule couche d’isolant, mais très épais, sous les chevrons.

  • N°2 : on mise sur deux couches superposées, soit une couche entre les chevrons et la seconde sous les chevrons (perpendiculairement à la première). Cette option vous permet de réduire l’épaisseur finale de votre isolation contrairement à la pose d’une seule couche épaisse et d’additionner leur résistance thermique respective. À titre d’exemple, une seule couche de 280 mm représentera une épaisseur finale de 31 cm, tandis qu’une couche de 60 mm posée entre les chevrons plus une couche de 220 mm représenteront une épaisseur finie de 25 cm.

  • N°3 : si plusieurs pièces peuvent être aménagées dans vos combles, réalisez votre cloison en plaques de plâtre sur une ossature en bois ou en métal. C’est bien plus léger que des carreaux de plâtre qui pèsent un poids mort. Autre avantage, pouvoir passer des gaines de tuyaux ou de câbles entre l’ossature et le toit.

3e conseil : on pose l’isolant

Mesurez minutieusement la distance (entraxe) entre les chevrons avant de poser l’isolant sous rampant. Rapportez les mesures sur les panneaux d’isolant et découpez en rondelles avec une scie égoïne. Comprimez l’isolant sans dépasser 8 cm. Mettez en place l’isolant, en allant du haut vers le bas et en comprimant les côtés, ce qui facilitera son insertion entre les chevrons. Posez par bandes et soignez bien la jonction entre les lés (bandes).

 

À savoir

Tendance : la mezzanine

Avec le couteau suisse et le vinaigre blanc, la mezzanine est sans doute une des plus belles inventions de l’humanité. Non, on n’exagère à peine. La hauteur sous plafond de vos combles ne permet pas la création d’une pièce à vivre ? La mezzanine offre une solution pratique et déco très tendance pour créer un espace chaleureux. C’est la possibilité d’agrandir l’espace de la pièce en-dessous, tout en augmentant la hauteur sous plafond. Pour y installer quoi ? Pas une piste de bowling, plutôt un bureau, un coin repos, un espace de rangement, une salle de bains… C’est vous qui savez. En tout cas, c’est un atout charme XXL dont profitera l’ensemble de la maison.

Cet article vous a-t-il plu ?
Partagez le :

Découvrir également

Bricomarché utilise des cookies
Bricofamily utilise différents types de cookies (fonctionnels, analytiques et marketing). Ceci nous permettra de vous offrir une expérience optimale sur le site. Pour accepter les cookies, cliquez sur « Accepter ». Si vous souhaitez ajuster vos préférences, cliquez sur « Paramétrer ». Pour en savoir plus, consultez notre politique de gestion des données personnelles.
Paramétrer
Accepter
Cookies fonctionnels
Ils permettent d’améliorer la qualité de votre navigation sur le site, notamment par la sauvegarde des préférences que vous avez exprimées durant la visite du site.
Cookies d'analyse d'audience
Ces cookies permettent d’établir des statistiques de fréquentation en vue d’optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d’intérêt.
Cookies publicitaires
Il s’agit des cookies qui permettent de cibler vos préférences et qui permettent de vous proposer des offres publicitaires personnalisées.
Cookies Liées aux réseaux sociaux
Lorsque vous utilisez l’un des boutons de partage se trouvant sur le site, un cookie peut être installé par le réseau social concerné afin de partager le contenu. Notre site ne bloque pas les cookies de ces sites tiers. Nous vous invitons à consulter la politique de ces sites en matière de cookies.
Validez