Outils et matériaux

Les précautions à prendre pour démolir une cloison

temps de lecture3MIN
1 août 2017
La luminosité et l’espace font vraiment défaut chez papi Georges. Son vieil appartement ressemble de plus en plus à une caverne. Remplie de trésors, certes, mais surtout sombre et encombrée. Plutôt que de jeter ses vieux souvenirs, lancez-vous dans un chantier de démolition pour agrandir l’espace. Attention cependant à respecter quelques règles…

1er conseil : on différencie cloison et mur porteur

En matière de gros-œuvre, les murs porteurs sont les murs de façade et les murs de refend. Les murs de refend portent d’autres murs ou un plancher, une chape, une charpente. Tous ces murs soutiennent le bâtiment. La cloison est, quant à elle, plus fine. Elle vient s’ajouter à la construction, mais sa présence n’est pas obligatoire. Vous pouvez donc rajouter ou retirer une cloison à votre guise ! Ça vous en bouche un coin n’est-ce pas ?!

 

2e conseil : on apprend à reconnaître une cloison

Pour faire la différence entre une cloison et un mur porteur, il suffit de taper dessus ! Un mur porteur sonne plein alors qu’une cloison sonne creux quand on tape dessus. Rien de plus normal quand on sait qu’un mur porteur est souvent en parpaings et en béton, alors que la cloison est en placoplâtre. Chez notre grand père préféré, le mur qui nous intéresse est bien une cloison. Ouf, ça nous simplifie la tâche !

 

3e conseil : on anticipe les démarches éventuelles

Papi Georges est propriétaire. Deuxième bon point ! S’il avait été locataire, il aurait fallu demander son accord au propriétaire… Mais comme il s’agit d’un appartement, il faut obtenir l’accord du syndic de copropriété. Petit point qui a été ajouté à la dernière AG, donc, on est en règle ! Pensez éventuellement à réserver une benne devant l’immeuble pour évacuer les gravats. Ça ne passe pas dans le vide ordure !

 

 

4e conseil : on choisit le bon matériel pour abattre une cloison

Matériel : 1 détecteur de métal, 1 détecteur d’électricité, 1 crayon, 1 bâche, 1 couverture,1 masque, des gants, des lunettes de protection, 1 casque, 1 marteau, 1  scie, 1 masse et des sacs de gravats

Armez-vous en conséquence avant de vous défouler sur votre cloison ! En plus du matériel adéquat, choisissez aussi des chaussures couvrantes (pas des tongs !) et des vêtements près du corps, qui ne craignent pas la poussière. Car de la poussière, vous allez en avoir !

 5e conseil : on se lance dans la démolition de la cloison

Avant de commencer, pensez aux voisins. Ils risquent de ne pas apprécier le bruit. Faites donc vos travaux de jour, à une heure raisonnable. Et surtout pas le dimanche ! Vérifiez l’absence de passage d’électricité ou de conduites (eau, gaz) dans le mur avec les détecteurs. Sinon, décalez les passages d’électricité ou démolissez seulement partiellement la cloison. Coupez quand même le courant, par sécurité et calfeutrez le moindre recoin pour éviter à la poussière de se répandre. Il y en a bien assez comme ça ! Faites une marque au crayon au centre du mur. Tapez comme une brute (oui, vous avez le droit) avec la masse. Une fois que le premier trou est fait, il faut l’agrandir à la scie. Découpez des blocs de taille moyenne et faites-vous aider pour les réceptionner, même si vous avez protégé le sol avec une couverture. Procédez de la même façon sur toute la surface de la cloison.

 

6e conseil : on se débarrasse des gravats

Le plus ennuyeux est à venir… Maintenant que la cloison est au sol, il faut stocker les morceaux de placoplâtre dans des grands sacs dédiés. Ensuite, mettez-les dans la benne ou emmenez les restes de cloison à la déchetterie, si vous avez un camion et des amis assez musclés pour les porter !

Cet article vous a-t-il plu ?
Partagez le :

Découvrir également

Bricomarché utilise des cookies
Bricofamily utilise différents types de cookies (fonctionnels, analytiques et marketing). Ceci nous permettra de vous offrir une expérience optimale sur le site. Pour accepter les cookies, cliquez sur « Accepter ». Si vous souhaitez ajuster vos préférences, cliquez sur « Paramétrer ». Pour en savoir plus, consultez notre politique de gestion des données personnelles.
Paramétrer
Accepter
Cookies fonctionnels
Ils permettent d’améliorer la qualité de votre navigation sur le site, notamment par la sauvegarde des préférences que vous avez exprimées durant la visite du site.
Cookies d'analyse d'audience
Ces cookies permettent d’établir des statistiques de fréquentation en vue d’optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d’intérêt.
Cookies publicitaires
Il s’agit des cookies qui permettent de cibler vos préférences et qui permettent de vous proposer des offres publicitaires personnalisées.
Cookies Liées aux réseaux sociaux
Lorsque vous utilisez l’un des boutons de partage se trouvant sur le site, un cookie peut être installé par le réseau social concerné afin de partager le contenu. Notre site ne bloque pas les cookies de ces sites tiers. Nous vous invitons à consulter la politique de ces sites en matière de cookies.
Validez