Décoration

Réaliser un jardin vertical extérieur

temps de lecture3MIN
6 mars 2018
Bientôt, fleurir votre balcon ou votre terrasse ne sera plus un rêve mais une réalité ! La solution : le jardin vertical. Faisons le point sur ses points forts… et ses quelques inconvénients !

1ère  étape : on s’aligne sur la tendance écodesign du jardin vertical

Présenté comme l’une des premières solutions en matière d’urbanisme végétal, le jardin vertical est la tendance du moment qui allie éco-responsabilité, esthétisme et praticité. Ainsi, le jardin vertical est une méthode de culture hors sol permettant de cultiver plantes, légumes et fruits par étage. Il s’avère donc particulièrement intéressant pour verdir son balcon et occuper un espace jusqu’alors plutôt difficile à exploiter. Dès lors, plus besoin de courir chez Mamie Ginette pour goûter de succulentes tomates car il sera possible de les faire pousser chez vous !

2e étape : on fait le choix entre le système grimpant et le système suspendu

Deux types de jardin vertical existent : le système grimpant et le système suspendu.
Le système grimpant consiste simplement à laisser végétaux et fleurs plantés dans le sol grimper le long d’un grillage. Le système suspendu veut, quant à lui, que les plantes soient directement installées dans le mur. Pour ce faire, il est nécessaire de tapisser les façades avec différents supports en toile ou en vinyle assortis de poches et d’installer un système d’irrigation automatique.

3e étape : on comprend les avantages et les inconvénients du jardin vertical

Parmi les avantages, il est possible de citer :

  • le gain de place ;
  • l’esthétisme : un mur vert et floral n’a pas besoin d’être repeint. Le jardin vertical permet également de camoufler les éventuelles disparités d’un mur vieillissant ;
  • la variété (DIY) : le jardin vertical est réalisable sous de multiples formes, en version high-tech ou low-tech avec des palettes, des bouteilles en plastique, une vieille échelle, un range-chaussures, des sacs en plastique etc. ;
  • l’isolation : le mur végétal constitue une deuxième paroi jouant le rôle d’isolant thermique  et phonique à la fois. Cette dernière apporte en effet de la fraîcheur en été et bloque le froid en hiver grâce à la régulation thermique des plantes. Cette paroi atténue aussi les bruits, pouvant mener à une baisse sonore de près de cinq décibels ;
  • le côté relaxant : avoir du vert à proximité de soi détend. C’est prouvé scientifiquement !
  • la qualité de l’air : celle-ci sera considérablement améliorée sur votre balcon grâce à la réduction du nombre de poussières (près de 20 % éliminés)
    et l’augmentation en oxygène (due à la photosynthèse des plantes).

Parmi les inconvénients, il est possible de mentionner :

  • la difficulté de traitement : le jardin vertical exige les mêmes conditions d’entretien qu’un jardin ordinaire. Il faut tailler régulièrement les plantes, nettoyer les gouttières, éviter le stress hydrique ;
  • l’humidité ;
  • la luminosité : il faut bien gérer la lumière pour avoir un beau jardin vertical, sinon impossible de le faire prospérer. Ce problème se pose cependant davantage pour un jardin vertical d’intérieur que pour un d’extérieur.
Cet article vous a-t-il plu ?
Partagez le :

Découvrir également

Bricomarché utilise des cookies
Bricofamily utilise différents types de cookies (fonctionnels, analytiques et marketing). Ceci nous permettra de vous offrir une expérience optimale sur le site. Pour accepter les cookies, cliquez sur « Accepter ». Si vous souhaitez ajuster vos préférences, cliquez sur « Paramétrer ». Pour en savoir plus, consultez notre politique de gestion des données personnelles.
Paramétrer
Accepter
Cookies fonctionnels
Ils permettent d’améliorer la qualité de votre navigation sur le site, notamment par la sauvegarde des préférences que vous avez exprimées durant la visite du site.
Cookies d'analyse d'audience
Ces cookies permettent d’établir des statistiques de fréquentation en vue d’optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d’intérêt.
Cookies publicitaires
Il s’agit des cookies qui permettent de cibler vos préférences et qui permettent de vous proposer des offres publicitaires personnalisées.
Cookies Liées aux réseaux sociaux
Lorsque vous utilisez l’un des boutons de partage se trouvant sur le site, un cookie peut être installé par le réseau social concerné afin de partager le contenu. Notre site ne bloque pas les cookies de ces sites tiers. Nous vous invitons à consulter la politique de ces sites en matière de cookies.
Validez