Outils et matériaux

Recouvrir un ancien carrelage par un nouveau

temps de lecture3MIN
23 juin 2017
Plus besoin de retirer votre ancien carrelage démodé ! Vous pouvez poser du nouveau carrelage directement sur l’ancien !

Ras le bol de ces petits carreaux de carrelage dans l’entrée ? Ils datent des années 70 et commencent à vous sortir par les yeux ? Avant de tout casser, demandez-vous si vous avez vraiment envie d’attaquer un tel chantier ! Nous on vous conseille de faire plus simple en le recouvrant d’un nouveau carrelage !

 

1ere étape : on réfléchit avant de poser du carrelage sur du carrelage

Attention ! Poser du carrelage, c’est difficile et ça prend du temps. Surtout sur le sol. Faites-vous aider par un papa bricoleur ou un ami dévoué. Pour un carrelage au sol, il faut tenir compte de la hauteur du sol qui va augmenter. Hauteur du carreau (1cm) + hauteur de la colle = jusqu’à 2 cm à raboter sous vos portes ! Si vous n’êtes pas du genre Super bricoleur, pensez-y. Et tournez-vous vers des revêtements de sol peut-être plus faciles à poser que du carrelage pour recouvrir l’ancien. Par exemple, un sol PVC ou vinyle en lames ou dalles clipsables. Pas de colle, juste un cutter. Ah, pardon, vous êtes Super bricoleur, on ne vous avait pas reconnu avec votre masque. Donc, OK pour poser du carrelage sur du carrelage.

 

2e étape : on répare l’ancien carrelage

Matériel : 1 maillet en caoutchouc, 1 burin, 1 marteau, 1 grattoir à carrelage, 1 mortier-colle, 1 règle,  1 niveau à bulles, 1 règle de 2 m, 1 mortier autolissant de ragréage, 1 spatule crantée

Avant de commencer, inspectez votre ancien carrelage. Il doit être solide et sa surface parfaitement plane. Sinon, les défauts de planéité vont s’aggraver avec de nouveaux carreaux par-dessus ! Faites un petit contrôle du vieux carrelage. Tapez dessus avec le maillet. S’ils sonnent creux ou qu’ils bougent, il faut les retirer et les recoller avec du mortier-colle et la spatule. Vous pouvez aussi les retirer complètement (avec les joints !) et remplir l’espace vide avec du mortier-colle, à hauteur des carreaux autour. Ceux qui ne bougent pas mais qui sont cassés ou fissurés doivent être réparés sur place, toujours avec du mortier-colle qui comblera les défauts de nivellement.

Attention : utilisez une règle de 2m pour vérifier la planéité du sol. Si les creux dépassent 7 mm de profondeur, il faut faire un ragréage avec un mortier autolissant sur toute la surface.

 

3e étape : on nettoie l’ancien carrelage

Matériel : 1 lessive, 1 seau, 1 éponge, 1 aspirateur, 1 soude

On commence par nettoyer l’ancien carrelage avec de la lessive alcaline, type lessive St Marc®. Pour enlever toutes traces de graisse ou de calcaire, utilisez de la soude caustique. Rincez et aspirez la poussière.

 

4e étape : on se facilite la tâche

Matériel : 1 colle à carrelage tous supports, seaux, 1  auge, 1 spatule gants, 1 spatule crantée, 1  coupe-carreaux ou 1 carrelette électrique, 1 lime à carrelage, 1 malaxeuse, 1 perceuse-visseuse, 1 baguette an alu, 1 disqueuse, 1 croisillons, 1 joint à carrelage, 1 truelle

Bonne nouvelle dans ce gros chantier : vous n’avez plus besoin d’appliquer une primaire d’accrochage sur l’ancien carrelage pour assurer l’adhérence de la colle ! Même pas besoin de dérouler une sous-couche spécifique. Aujourd’hui, il existe des colles à carrelage TOUS SUPPORTS ! Vous pouvez donc encoller directement l’ancien carrelage et le dos des nouveaux carreaux avec.


Choisissez ensuite le type de pose de vos carreaux (droits, en diagonale, en chevrons, à joints décalés). Ensuite, la pose est la même que la pose classique : préparez la colle dans une auge, encollez le sol ET le dos des carreaux (double encollage) si vos carreaux dépassent 30 cm x 30 cm. Posez les carreaux et les croisillons sur la première ligne en suivant la baguette aluminium et vérifiez bien la hauteur homogène des carreaux. Ce serait dommage de butter dans un carreau trop haut pendant les 10 ans à venir ! Après 24h, posez les lignes suivantes en faisant les découpes nécessaires puis préparez le joint de carrelage au mélangeur avant de l’appliquez à la spatule. Lissez-le et nettoyez à l’éponge. Vous nettoierez le carrelage 2 jours après avec de l’eau puis avec du vinaigre blanc pour enlever l’effet voile de ciment

L’astuce en plus : décalez la ligne de joints du nouveau carrelage pour éviter de la faire coïncider avec les joints de l’ancien carrelage. Vous évitez ainsi d’éventuels problèmes de « mémoire des joints » qui pourraient ressortir, visuellement.

 

 Trouvez le revêtement de vos rêves parmi notre sélection !

Cet article vous a-t-il plu ?
Partagez le :

Découvrir également

Bricomarché utilise des cookies
Bricofamily utilise différents types de cookies (fonctionnels, analytiques et marketing). Ceci nous permettra de vous offrir une expérience optimale sur le site. Pour accepter les cookies, cliquez sur « Accepter ». Si vous souhaitez ajuster vos préférences, cliquez sur « Paramétrer ». Pour en savoir plus, consultez notre politique de gestion des données personnelles.
Paramétrer
Accepter
Cookies fonctionnels
Ils permettent d’améliorer la qualité de votre navigation sur le site, notamment par la sauvegarde des préférences que vous avez exprimées durant la visite du site.
Cookies d'analyse d'audience
Ces cookies permettent d’établir des statistiques de fréquentation en vue d’optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d’intérêt.
Cookies publicitaires
Il s’agit des cookies qui permettent de cibler vos préférences et qui permettent de vous proposer des offres publicitaires personnalisées.
Cookies Liées aux réseaux sociaux
Lorsque vous utilisez l’un des boutons de partage se trouvant sur le site, un cookie peut être installé par le réseau social concerné afin de partager le contenu. Notre site ne bloque pas les cookies de ces sites tiers. Nous vous invitons à consulter la politique de ces sites en matière de cookies.
Validez