Décoration

Shou Sugi Ban, la technique du bois brûlé japonaise

temps de lecture3MIN
8 octobre 2019
Connaissez-vous le Shou Sugi Ban, aussi appelé Yakisugi ? Cette technique japonaise consiste à brûler le bois en surface afin d’augmenter sa durabilité. Pierre-Yves Slaates, Dirigeant de Battlewood, nous explique l’intérêt de ce procédé qui gagne du terrain en décoration.

 En quoi consiste le Shou sugi ban ?

C’est une technique très ancienne. Les japonais, qui en sont à l’origine, brûlaient fort le bois de bardage pour renforcer sa stabilité dimensionnelle grâce à la couche de carbone créée en surface. Ils obtenaient ainsi un effet « peau de crocodile », que l’on pratique encore aujourd’hui en passant une face du bois de façon répétée sous un gros chalumeau. Les planches ressortent noires, avec un effet d’écailles.

Propose-t-on d’autres finitions ?

Il existe trois sortes de finitions. Avec celle en « peau de crocodile », le bois est brûlé en profondeur et présente donc des écailles. La seconde est le flammé de surface. Là encore, une face de la planche est travaillée au chalumeau mais moins longtemps. Le rendu est alors noir et uniforme. La troisième finition est obtenue par brûlage puis par un brossage mécanique des fibres de bois, pour un rendu lisse et satiné qui fait ressortir les veines du bois.

Quelles essences de bois peut-on brûler ?

On travaille beaucoup les résineux. Le sapin du Nord, peu cher, offre de beaux résultats en brûlé-brossé et flammé de surface. Le douglas et le mélèze de Sibérie possèdent une densité supérieure, ils sont donc plus longs à travailler – et de ce fait, plus coûteux. On peut utiliser également les bois de feuillus (bouleau, chêne, acacia) : leur densité demande là encore une longue préparation mais les résultats sont magnifiques. L’un des atouts de cette méthode est que l’on peut utiliser tous les types de bois, y compris lorsqu’il y a des nœuds – l’effet sera d’autant plus beau.

 

Observez-vous un intérêt croissant pour cette technique ?

Le Shou Sugi Ban est principalement utilisé pour les bardages extérieurs mais on peut aussi l’intégrer à l’intérieur pour son effet très original. Jusqu’à maintenant, on avait le plus souvent recours au procédé de l’autoclave pour renforcer la durabilité des essences de bois, mais de plus en plus de gens refusent cette méthode, très chimique. Le brûlage du bois est naturel, très efficace et donne des effets à la fois originaux et esthétiques. Je travaille même des finitions de bois brûlé avec des poussières de métal, en cuivre par exemple, pour les usages intérieurs.

Quel est l’entretien nécessaire ?

Après le brûlage, on applique deux couches d’une résine de protection afin d’emprisonner la suie ou la cendre en surface. L’entretien consiste ensuite à faire une retouche en réappliquant cette résine tous les cinq ans. Le bardage conservera sa belle teinte noire, de façon uniforme. Un gros atout puisque tous les bois extérieurs ont tendance à virer au gris avec le temps, et ce, assez rapidement.

Cet article vous a-t-il plu ?
Partagez le :

Découvrir également

Bricomarché utilise des cookies
Bricofamily utilise différents types de cookies (fonctionnels, analytiques et marketing). Ceci nous permettra de vous offrir une expérience optimale sur le site. Pour accepter les cookies, cliquez sur « Accepter ». Si vous souhaitez ajuster vos préférences, cliquez sur « Paramétrer ». Pour en savoir plus, consultez notre politique de gestion des données personnelles.
Paramétrer
Accepter
Cookies fonctionnels
Ils permettent d’améliorer la qualité de votre navigation sur le site, notamment par la sauvegarde des préférences que vous avez exprimées durant la visite du site.
Cookies d'analyse d'audience
Ces cookies permettent d’établir des statistiques de fréquentation en vue d’optimiser les fonctionnalités du site et d’adapter le contenu à vos centres d’intérêt.
Cookies publicitaires
Il s’agit des cookies qui permettent de cibler vos préférences et qui permettent de vous proposer des offres publicitaires personnalisées.
Cookies Liées aux réseaux sociaux
Lorsque vous utilisez l’un des boutons de partage se trouvant sur le site, un cookie peut être installé par le réseau social concerné afin de partager le contenu. Notre site ne bloque pas les cookies de ces sites tiers. Nous vous invitons à consulter la politique de ces sites en matière de cookies.
Validez